Aller vers le contenu
  1. Accueil
  2. Maladies rares
  3. Recherche
Recherche simple

Recherche simple

*
(*) Champ obligatoire





 

Autre(s) option(s)

Syndrome CHILD

ORPHA139
Synonyme(s) Naevus CHILD
Syndrome d'hémidysplasie congénitale-naevus ichtyosiforme-anomalies des membres
Prévalence <1 / 1 000 000
Hérédité Dominante liée à l'X
ou Non applicable
Âge d'apparition Enfance
Néonatal
CIM-10
  • Q87.8
OMIM
UMLS
  • C0265267
MeSH -
MedDRA -

Résumé

Le syndrome CHILD (acronyme pour Congenital Hemidysplasia with Ichthyosiform nevus and Limb Defects ; Hémidysplasie congénitale - naevusichtyosiforme - anomalies des membres) est une génodermatose de transmission dominante liée à l'X, caractérisée par des lésions cutanées unilatérales squameuses et inflammatoires, avec des anomalies ipsilatérales des membres et des viscères.

Moins de 60 cas ont été rapportés jusqu'à présent, affectant presqu'exclusivement les femmes.

A la naissance ou peu de temps après, les patients présentent des nævi ichtyosiformes unilatéraux de couleur jaune sous forme de taches avec une démarcation médiane stricte à la moitié du corps, présentant une affinité pour les plis cutanés (ptychotropisme) et épargnant généralement le visage. Une onychodystrophie en forme de griffe et une hyperkératose péri-unguéale sont fréquentes et des plaques alopéciques ipsilatérales peuvent être observées. Ces manifestations sont accompagnées par des anomalies ipsilatérales des membres, allant du raccourcissement des métacarpes et des phalanges à l'absence du membre entier. D'autres malformations peuvent inclure l'absence de côtes, de vertèbres et d'os long, ainsi qu'une scoliose et des contractures articulaires. Au cours des premiers mois de vie, une calcification ponctuée du cartilage (épiphyses ponctuées) peut être observée en radiographie. Des anomalies rénales ipsilatérales ont été rapportées (hydronéphrose unilatérale, agénésie rénale ; voir ce terme). La plupart des patients présentent un développement intellectuel normal, bien que des anomalies unilatérales du système nerveux central (SNC) aient souvent été rapportées, incluant une hypoplasie unilatérale des nerfs crâniaux et de la moelle épinière, une lissencéphalie et une malformation cérébelleuse (voir ces termes). L'atteinte peut concerner le côté droit ou gauche, mais des lésions controlatérales modérées sont souvent observées. Plus de deux tiers des cas présentent une atteinte du côté droit, sans doute à cause d'une atteinte cardiaque plus sévère causant une mort prénatale dans les cas affectant le côté gauche. Une hypoplasie pulmonaire a aussi été rapportée dans plusieurs cas. Une perte auditive, une atrophie optique, l'absence de certains muscles faciaux, une thrombocytose, une dislocation bilatérale congénitale de la hanche, une hypoplasie unilatérale de la glande thyroïdienne, des glandes surrénales, des ovaires et des trompes de Fallope ont été rapportées dans des cas isolés.

Le syndrome CHILD est causé par des mutations du gène NSDHL (Xq28), codant pour une protéine responsable de la biosynthèse du cholestérol. Les mutations sont généralement létales chez l'homme. L'inactivation du chromosome X crée une mosaïque de cellules dépourvues de l'enzyme chez les femmes, interrompant le développement embryonnaire et conduisant à un spectre variable d'anomalies.

Dans la plupart des cas, la latéralisation prononcée des lésions (observée également à la radiographie)est un indice diagnostic fort, L'histologie des lésions cutanées rappelant le psoriasis révèle une hyperkératose et une parakératose avec infiltrats inflammatoires. Cependant, les biopsies des lésions papillomateuses des plis montrent une histologie de xanthome verruciforme très caractéristique, avec des histiocytes chargés en lipidesdans le derme papillaire. L'échographie des viscères, l'échocardiogramme et l'imagerie à résonance magnétique (IRM) du cerveau entier sont nécessaires pour identifier toutes les anomalies.Le test génétique confirme le diagnostic.

Les diagnostics différentiels incluent la chondrodysplasie ponctuée dominante liée à l'X, le syndrome du nævus sébacé linéaire et le nævus épidermique verruqueux inflammatoire linéaire (voir ces termes).

Un dépistage génétique est réalisable à partir d'une biopsie des villosités choriales. Certaines anomalies peuvent être identifiées lors d'un sonogramme de routine.

Le syndrome CHILD suit un mode de transmission dominante liée à l'X. Des cas sporadiques ont été rapportés, mais l'inactivation extrême du chromosome X peut masquer le phénotype. Une vigilance particulière doit être apportée lors de l'identification de manifestations mineures chez les mères, et le dépistage de la mutation NSDHL doit être effectué. Les femmes porteuses ont 50% de risque de transmettre la mutation à leurs filles, mais elles ne peuvent pas la transmettre à des garçons nés vivants.

Les anomalies cardiaques et pulmonaires sont potentiellement fatales et une intervention chirurgicale d'urgence peut être requise. Les anomalies rénales peuvent aussi nécessiter un drainage ou l'ablation du rein affecté. Le port de prothèses orthopédiques ou le recours à une chirurgie correctrice peuvent être nécessaires. Des greffes cutanées autologues contralatérales ont été réalisées avec succès. Les lésions cutanées sont traitées le plus efficacement par l'application d'une lotion ou d'une pommade contenant de la lovastatine ou de la simvastatine, combinées avec du cholestérol.

Le pronostic du syndrome de CHILD est très variable sur le long terme. Il est déterminé par les anomalies cardiaques et squelettiques. Les individus présentant des atteintes mineures courent le risque de voir se développer une maladie sévère parmi leur descendance.

Editeur(s) expert(s)

  • Pr Rudolf HAPPLE

(*) champs obligatoires

Attention, seules les contributions pour améliorer la qualité des informations du site sont attendues. Pour tout autre type de message, merci d'utiliser nous contacter. Seuls les commentaires écrits en anglais ou en français pourront être traités.


Captcha image

Informations supplémentaires

Information résumée
Génétique pratique
Revue de génétique clinique
Get Acrobat Reader
Toutes les informations et documents contenus dans ce site sont fournis uniquement à titre d'information. Ils ne visent en aucun cas à remplacer un avis médical spécialisé et ne doivent pas être utilisés comme base pour le diagnostic ou le traitement.