Aller vers le contenu
  1. Accueil
  2. Maladies rares
  3. Recherche
Recherche simple

Recherche simple

*
(*) Champ obligatoire





 

Autre(s) option(s)

Neurofibromatose type 6

Numéro Orphanet ORPHA2678
Synonyme(s) Maladie des taches café-au-lait
NF6
Prévalence Inconnu
Hérédité Autosomique dominant
Âge d'apparition Enfance
CIM-10
  • L81.3
ICD-O -
OMIM
UMLS
  • C1861975
MeSH -
MedDRA -

Résumé

La neurofibromatose de type 6 (NF6), ou maladie des taches café au lait, est une maladie cutanée caractérisée par la présence de plusieurs macules café au lait (CAL) sans autres manifestations de neurofibromatose ou d'une autre maladie systémique.

La prévalence est inconnue, mais la maladie est probablement extrêmement rare.

Les macules peuvent apparaître dans la petite enfance, mais elles sont en général détectées après l'âge de 2 ans. Les lésions CAL sont hyperpigmentées avec des bords lisses ou irréguliers. Leur taille peut varier de quelques millimètres à plus de 10 cm.

L'étiologie de la NF6 reste incertaine ; certaines formes ont été rapportées à des mutations particulières du gène NF1 (17q11.2).

Le diagnostic repose sur la présence de 6 ou davantage macules CAL.

Le diagnostic différentiel inclut la neurofibromatose de type 1, le syndrome de McCune-Albright, et la sclérose tubéreuse de Bourneville (voir ces termes).

La transmission est autosomique dominante.

Les lésions CAL isolées ne nécessitent pas de traitement médical. Les taches sont bénignes, certaines peuvent disparaître avec l'âge.

Editeur(s) expert(s)

  • Pr Pierre WOLKENSTEIN

(*) champs obligatoires

Attention, seules les contributions pour améliorer la qualité des informations du site sont attendues. Pour tout autre type de message, merci d'utiliser nous contacter. Seuls les commentaires écrits en anglais ou en français pourront être traités.


Captcha image
Toutes les informations et documents contenus dans ce site sont fournis uniquement à titre d'information. Ils ne visent en aucun cas à remplacer un avis médical spécialisé et ne doivent pas être utilisés comme base pour le diagnostic ou le traitement.