Aller vers le contenu
  1. Accueil
  2. Maladies rares
  3. Recherche
Recherche simple

Recherche simple

*
(*) Champ obligatoire





 

Autre(s) option(s)

Syndrome de Cockayne

Numéro Orphanet ORPHA191
Synonyme(s) -
Prévalence Inconnu
Hérédité
  • Autosomique récessif
Âge d'apparition Variable
CIM-10
  • Q87.1
OMIM
UMLS
  • C0009207
MeSH
  • D003057
MedDRA
  • 10009835
SNOMED CT
  • 21086008

Résumé

Le syndrome de Cockayne (SC) est une maladie multisystémique caractérisée par un retard staturo-pondéral, une dysmorphie faciale, une photosensibilité, des troubles neurologiques progressifs et un déficit intellectuel. L'incidence annuelle du SC est proche de 1/200 000 dans les pays européens. Le spectre clinique montre une grande variabilité dans la sévérité et l'âge d'apparition des manifestations. La forme du SC la plus fréquente (type I) se manifeste durant la première année de vie. Des cas de début plus précoce avec des symptômes plus sévères (type II) et des cas de début plus tardif avec des symptômes plus modérés (type III) ont également été décrits. Les signes les plus fréquents de la maladie incluent un retard de croissance progressif, un déficit intellectuel, une ataxie cérébelleuse, une spasticité, une neuropathie périphérique démyélinisante, une rétinopathie pigmentaire, une surdité neurosensorielle, et des anomalies dentaires (présence de caries). Les traits dysmorphiques incluent une microcéphalie, des oreilles larges, un nez fin et une énophtalmie. Une cataracte et une photosensibilité cutanée sont observées chez certains patients. Une lipoatrophie sous-cutanée est présente et entraîne un aspect de vieillissement cutané prématuré. Le syndrome COFS (voir ce terme) correspond à la forme extrême, prénatale du spectre clinique du SC et est caractérisé par une microphtalmie et une arthrogrypose congénitales. Le SC appartient, comme le xeroderma pigmentosum et la trichothiodystrophie (voir ces termes), au groupe de maladies qui affectent la réparation de l'ADN par excision de nucléotides (NER). Les cellules révèlent une altération spécifique de la voie de réparation couplée avec la transcription (TCR : transcription coupled repair), un sous-type de la NER impliqué dans la réparation des lésions d'ADN induites par les UV dans les gènes activement transcrits. D'autres altérations dans la transcription basale ou dans la réparation oxydative ont également été suggérées pour expliquer les symptômes non-cutanés du SC. Des mutations ont été identifiées au niveau des gènes ERCC6 (CSB; 10q11) et ERCC8 (CSA; 5q12.1). Aucun lien entre les trois sous-types et les gènes impliqués n'a été à ce jour établi. La transmission est autosomique récessive. Le diagnostic repose sur la mise en évidence d'un défaut spécifique de la TCR par la mesure de la synthèse d'ARN dans les fibroblastes en culture après irradiation aux UV. Le test de la réparation de l'ADN est indispensable pour le diagnostic du SC. L'imagerie cérébrale révèle une hypomyélinisation diffuse de la substance blanche, des calcifications dans les putamens et une atrophie du vermis. Le diagnostic différentiel inclut principalement les maladies mitochondriales qui peuvent présenter des caractéristiques similaires au SC. Le diagnostic prénatal est possible sur les amniocytes ou les cellules de villosités choriales en utilisant le même test cellulaire que sur les fibroblastes, ou par séquençage moléculaire direct si les mutations responsables ont été identifiées. La prise en charge est symptomatique et comprend la kinésithérapie, une protection solaire, un appareillage auditif et, souvent, une alimentation entérale ou une gastrostomie. Pour les patients atteints de SC de type I, le décès survient souvent avant la fin de la deuxième décade, des suites de la dégénérescence neurologique progressive. Les patients atteints du type II présentent un pronostic plus sévère, tandis que les patients atteints du type III vivent jusqu'à l'âge adulte.

Editeur(s) expert(s)

  • Pr Hélène DOLLFUS
  • Pr Vincent LAUGEL

(*) champs obligatoires

Attention, seules les contributions pour améliorer la qualité des informations du site sont attendues. Pour tout autre type de message, merci d'utiliser nous contacter. Seuls les commentaires écrits en anglais ou en français pourront être traités.


Captcha image

Informations supplémentaires

Article pour tout public
  • FR (2013,pdf)
Focus Handicap
  • FR (2013,pdf)
Revue de génétique clinique
  • EN (2012)
Get Acrobat Reader
Toutes les informations et documents contenus dans ce site sont fournis uniquement à titre d'information. Ils ne visent en aucun cas à remplacer un avis médical spécialisé et ne doivent pas être utilisés comme base pour le diagnostic ou le traitement.