Aller vers le contenu
  1. Accueil
  2. Maladies rares
  3. Recherche
Recherche simple

Recherche simple

*
(*) Champ obligatoire





 

Autre(s) option(s)

Légionellose

Numéro Orphanet ORPHA549
Synonyme(s) Maladie du légionnaire
Prévalence -
Hérédité Non applicable
Âge d'apparition Tout âge
CIM-10
  • A48.1
ICD-O -
OMIM -
UMLS
  • C0023240
  • C0023241
MeSH
  • D007876
  • D007877
MedDRA
  • 10035718
  • 10061266

Résumé

La légionellose ou maladie du légionnaire (ML) est une infection pulmonaire bactérienne caractérisée par une pneumonie parfois mortelle.

Le taux de notification annuel pour 2009 dans 25 Etats membres de l'UE était d'environ 1/90 000. L'incidence annuelle en France est d'environ 1/50 000.

La ML a une période d'incubation de 2 à 10 jours dont les premiers signes sont généralement fatigue et faiblesse. Elle se manifeste sous la forme d'une pneumonie caractérisée par fièvre, toux, production d'expectorations et essoufflement. D'autres symptômes peuvent inclure diarrhée, myalgie, céphalées, confusion/délire et nausée. La ML est plus sévère chez les personnes âgées ou à défenses immunitaires affaiblies (du fait de traitements immunosuppresseurs, notamment en cas de corticothérapie, de greffes, tumeurs hématologiques ou cancers) qui représentent un groupe à risque d'infections plus élevé. Les autres facteurs de risque sont le tabac, l'âge supérieur à 50 ans, le sexe masculin, le diabète et les maladies chroniques du coeur, des poumons et des reins.

La ML est due à Legionella pneumophila (généralement du sérogroupe 1), une bactérie présente dans l'eau et les sols humides. La transmission à l'homme se fait par inhalation d'aérosols contenants la bactérie, le plus souvent dans les douches, bains thermaux, saunas et autres installations de distribution d'eau. La même bactérie est responsable de la fièvre de Pontiac (voir ce terme), une forme bénigne de ML. La ML apparaît de façon sporadique (65 à 80% des cas) et par épidémies. Les épidémies sont essentiellement liées à des aérosols contaminés issus de systèmes de refroidissement humides ou ont lieu dans les hôpitaux, les maisons de retraite ou les hôtels.

Des critères de diagnostic (cliniques et biologiques) ont été établis à l'échelle de l'UE. Toute personne avec une pneumonie et l'un des critères suivants : isolement de Legionella spp. dans les sécrétions respiratoires ou au niveau de tout type de site normalement stérile, détection d'antigènes L. pneumophila dans les urines ou de réponse anticorps L. pneumophila spécifiques au sérogroupe 1 est considérée comme ayant une ML. La détection d'acides nucléiques de Legionella spp. dans un échantillon clinique a été ajouté comme critère dans les cas probables.

La maladie ne comporte aucun trait caractéristique permettant de la différencier d'autres types de pneumonies. Les autres infections bactériennes ( Streptococcus pneumoniae, Staphylococcus aureus et Haemophilus influenzae) ou virales à l'origine de pneumonies doivent être exclues.

Le traitement implique le recours à des antibiotiques (généralement des macrolides et quinolones). L'hospitalisation est souvent nécessaire. Une assistance respiratoire peut être nécessaire en cas de difficultés respiratoires sévères. Les programmes de surveillance des légionelles reposent sur la déclaration des cas à l'échelle nationale et européenne et sur une législation pour contrôler le développement de la bactérie dans le milieu aquatique.

Dans la majeure partie des cas, la ML est traitée et guérie grâce aux antibiotiques, mais pour les patients aux systèmes immunitaires fragilisés ou avec d'autres problèmes de santé, le pronostic peut être mauvais. Le taux de létalité moyen est d'environ 10 à 15%.

Editeur(s) expert(s)

  • Dr Sophie JARRAUD

(*) champs obligatoires

Attention, seules les contributions pour améliorer la qualité des informations du site sont attendues. Pour tout autre type de message, merci d'utiliser nous contacter. Seuls les commentaires écrits en anglais ou en français pourront être traités.


Captcha image

Informations supplémentaires

Article de synthèse
  • FR (2007,pdf)
Get Acrobat Reader
Toutes les informations et documents contenus dans ce site sont fournis uniquement à titre d'information. Ils ne visent en aucun cas à remplacer un avis médical spécialisé et ne doivent pas être utilisés comme base pour le diagnostic ou le traitement.