Orphanet: Glycogénose par déficit en phosphoglycérate mutase
x

Rechercher une maladie rare

* (*) Champ obligatoire

Autre(s) option(s) de recherche

Contribuer

(*) champs obligatoires

Attention

Seules les contributions pour améliorer la qualité des informations du site sont attendues. Pour tout autre type de message, merci d'utiliser nous contacter. Seuls les commentaires écrits en anglais ou en français pourront être traités.

Captcha image

Glycogénose par déficit en phosphoglycérate mutase

Définition

La myopathie par déficit en phosphoglycérate mutase (PGAM) est une myopathie métabolique caractérisée par des crampes induites par l'exercice, une myoglobinurie, et la présence d'agrégats tubulaires à la biopsie musculaire. Moins de 50 cas ont été décrits jusqu'à présent. La créatine kinase (CK) sérique est augmentée entre les poussées de myoglobinurie. Elle est due à une anomalie de l'une des dernières étapes de la glycolyse. Le défaut enzymatique résulte de mutations de l'ADNc codant pour l'isoforme M de la PGAM. La présence d'une activité résiduelle de PGAM dans les muscles des patients (2% à 6%) est le fait de l'activité de l'isoforme B. La transmission est autosomique récessive. Le diagnostic différentiel inclut le déficit en phosphorylase musculaire (maladie de McArdle) et le déficit en phosphofructokinase (voir ces termes).

ORPHA:97234

Niveau de classification : Pathologie
  • Synonyme(s) :
    • Déficit en phosphoglycérate mutase musculaire
    • GSD par déficit en phosphoglycérate mutase
    • GSD type 10
    • Myopathie par déficit en phosphoglycérate mutase
  • Prévalence : <1 / 1 000 000
  • Hérédité : -
  • Âge d'apparition : -
  • CIM-10 : E74.0
  • OMIM : 261670
  • UMLS : C0268149
  • MeSH : -
  • GARD: 9964
  • MedDRA : -
Toutes les informations et documents contenus dans ce site sont fournis uniquement à titre d'information. Ils ne visent en aucun cas à remplacer un avis médical spécialisé et ne doivent pas être utilisés comme base pour le diagnostic ou le traitement.