Orphanet: Myopathie distale type Welander
x

Rechercher une maladie rare

* (*) Champ obligatoire

Autre(s) option(s) de recherche

Contribuer

(*) champs obligatoires

Attention

Seules les contributions pour améliorer la qualité des informations du site sont attendues. Pour tout autre type de message, merci d'utiliser nous contacter. Seuls les commentaires écrits en anglais ou en français pourront être traités.

Captcha image

Myopathie distale type Welander

Définition

La myopathie de type Welander, observée presque exclusivement en Suède où elle a été décrite, est une myopathie distale tardive d'hérédité autosomique dominante. Elle débute après l'âge de 40 ans par une faiblesse et une atrophie des petits muscles des mains. Le déficit s'étend secondairement aux muscles des loges antérieures des jambes. Il n'y a pas d'atteinte proximale ni de cardiomyopathie. L'évolution est lentement progressive et n'ampute pas l'espérance de vie. Le taux de créatine kinase est normal ou peu augmenté. Les lésions histologiques musculaires comportent des vacuoles bordées, et des inclusions tubulo-filamentaires sont visibles en microscopie électronique. Le locus de la myopathie de Welander est localisé sur le chromosome 2 (2p13). Le gène responsable n'est pas encore identifié, celui codant la dysferline a été exclu.

ORPHA:603

Niveau de classification : Pathologie
  • Synonyme(s) :
    • WDM
  • Prévalence : Inconnu
  • Hérédité : Autosomique dominante 
  • Âge d'apparition : Adulte
  • CIM-10 : G71.0
  • OMIM : 604454
  • UMLS : C0221054  C2931290
  • MeSH : C536690
  • GARD: 5552
  • MedDRA : -

Informations supplémentaires

Article pour tout public

Professionnels

Toutes les informations et documents contenus dans ce site sont fournis uniquement à titre d'information. Ils ne visent en aucun cas à remplacer un avis médical spécialisé et ne doivent pas être utilisés comme base pour le diagnostic ou le traitement.